Souvenir… ou Nostalgie ?
« Ayant poussé la porte étroite (…)
Je me suis promenée (…)
Rien n’a changé. J’ai tout revu (…) »
Paul Verlaine, Après trois ans, 1866